L'histoire du centre

La création de notre Paraclub date de 1984, il se situait alors sur la DZ 309 à la Tour du Crieu.

Creation para tour du crieu
La convivialité était déjà de mise!

De 1984 à 1991 les débutants sautaient en voile ronde. Ci-dessous posé sur la DZ 309 des voiles MISTRAL XL

pose voile ronde 1
pose voile ronde 2

C’est en 1988 que le club devient CEPS. Il est depuis agréé par la F.F.P pour enseigner le parachutisme sous toutes ses formes.

Mais en 1988, c’est aussi l’installation dans les hangars de l’aérodrome de Pamiers Les Pujols.

En 1989 l’achat du premier avion (Cessna 206 F-GBBD) permet au CEPS de devenir autonome.

 

Jusqu’en 1992, les sauts se feront toujours sur la DZ 309 à la Tour du Crieu

Mais c’est en 1991 que le club prendra véritablement son envol avec l’arrivée du nouveau Directeur Technique « Jacques MARTY »

Le Président Alain Bouteau va trouver avec son nouveau DT l’outil indispensable au développement de son petit club de province. Dès lors, l’activité ne va faire qu’augmenter.

En plus de 30 ans, le bureau directeur a évolué régulièrement on y retrouve beaucoup de monde au fil des années, mais une base stable indéboulonnable encore aujourd’hui composée du trio MARTY, SEGUELA, MONASTE aura suivi cette évolution depuis 1991.

Les pilotes bénévoles Claude Monasté et Jacques Marty

A partir de 1992 la généralisation des ailes permettra de sauter sur l’aérodrome de façon régulière.

1992 aile 1
1992 aile 2
1992 aile 3

Les différents CESSNA du club :  le 206 BD, le 182 RA, le 185 VX, et le 206 CQ permettront d’arriver à un record de 12 000 sauts en 1997 sans avion à turbine.

cessna 206 bd
cessna 185
cessna 182

En 1997, pour le club c’est le déménagement pour le hangar N°2, plus grand et surtout équipé de locaux techniques.

C’est dans ces locaux que le club va évoluer de 1997 à 2008.

1997 locaux 3

En 1998 l’arrivé du 1er Pilatus F-GLEU, le fameux Zèbre, permet de passer à 18 000 sauts.

Le zèbre avec sa peinture extraordinaire véhiculera  aussi l’image de marque du club de Pamiers dans toute la France.

En 1999  le cap des 20.000 sauts est franchie et continue d’évoluer.

En 2002, l’achat d’un second Pilatus devient nécessaire et c’est le F-GOME (Aigle) qui vient épauler notre Zèbre. 

Le club embauche fin 2001 son premier employé.

En 2004, la direction technique jusque là bénévole passera sous la coupe d’un DT salarié.

En 2006 l’achat des 2 mobil home nous permet de reloger les membres après l’interdiction de dormir dans l’ancien hangar imposée par l’administration. Un hébergement qui se veut gratuit. C’est toujours le cas aujourd’hui.

Et voici 2008 qui voit la création de la  nouvelle structure immobilière. Elle va permettre entre autres l’hébergement en dur de 26 personnes et la création d’un camping en plus des mobil home toujours présents. En attendant la fin des travaux, le club s’installe dans le hangar de 800 m².

Avril 2008 c’est le déménagement provisoire, mais nous sommes maintenant chez nous!

Parallèlement à cet investissement important, il a été décidé l’achat d’un  CESSNA 208 CARAVAN (MP) acceptant 18 paras (20 paras aujourd’hui) qui est venu remplacer le Pilatus F-GOME (l’aigle).

87166947_10220550386859916_7053161307414986752_n

Depuis 2008, le MP a été remotorisé en PT6 A42.

Et le 10 avril 2009, les nouveaux bâtiments enfin livrés, nous pouvons procéder à son inauguration et occuper les lieux.

L’arrivée du second Caravan BK en 2018, 20 paras lui aussi aujourd’hui, équipé de sa turbine de 900 chevaux  vient compléter la flotte. 

vlcsnap-2019-11-02-13h51m33s698

Ces 3 avions permettent  aujourd’hui un débit énorme tout en réduisant significativement le nombre de mouvements et les nuisances de toutes sortes pour les riverains de l’aérodrome.

Voilà pour ce qui est du visible.

Mais c’est sans compter le temps incommensurable que tous les bénévoles, employés et moniteurs du club ont investi depuis 30 ans. Rien de tout cela n’est possible sans beaucoup de travail, et d’abnégation.

Le résultat est là…. Un hangar de 800m² pour ranger les avions et un club house de 550m² comprenant une salle de pliage, des salles de cours, un magasin, un bureau, une salle de musculation, un coin convivial et 5 chambres dont une aux normes « handicapés » avec des sanitaires eau chaude dont 3 pour les handicapés.

Nous pouvons recevoir les stages initiés par la FFP puisque qu’en Avril 2008 la FFP et le FFH Fédération Française Handisport ont signé une convention ayant pour ambition commune le développement du parachutisme.

Le club de Pamiers est aujourd’hui un des plus gros de France, le prix de l’activité est le moins cher de France et peut être même d’Europe, les conditions de sauts sont parmi les plus agréables grâce à une météo extraordinaire, une zone « facile » des avions et des pilotes bénévoles disponibles et un staff salarié redoutable d’efficacité.

Les années à venir risquent de nous jouer des tours, l’évolution de la politique climat qui va probablement impacter notre activité va nous obliger à évoluer pour survivre et continuer notre sport favori.

Notre club a tous les atouts en main pour continuer son aventure, à nous de prendre notre avenir en main

Nous suivre